Publié le 13 février 2017
International

Faisant suite à une première entrevue à Pékin lors de la mission du Président de l’Université Paris-Saclay en Chine en décembre 2016, la venue du Prof. Jinghai LI à l’Université Paris-Saclay ce mercredi 18 janvier vient confirmer l’intérêt mutuel des deux institutions à tisser des liens au bénéfice de la communauté scientifique.

Cette rencontre avait pour objets de partager des informations sur les évolutions les plus récentes opérées par la CAS (centres d’excellence, méga-projets, développement durable, soutien à l’innovation, …) et d’envisager les moyens de soutenir et renforcer les collaborations, en particulier celles développées dans le cadre de 3 Laboratoires internationaux associés.  La discussion réunissant les responsables de ces LIA autour du président d’UPSaclay, Gilles Bloch, de la directrice du Collège Doctoral, Sylvie Pommier, et du directeur du Développement international, Guillaume Garreta, a contribué à éclairer l’importance des expertises complémentaires et de l’aspect interdisciplinaire de ces recherches, et à informer sur les instruments utilisables pour soutenir la mobilité et les travaux des doctorants et des chercheurs.

Catherine Kissel (LSCE-laboratoire des sciences du climat et de l’environnement, LIA MONOCL-« Monsoon, Oceanography and Climate ») a souligné la coopération bilatérale historique qui depuis une décennie a permis de réunir des données essentielles à l’étude de l’influence de l’océan sur la variabilité du climat aux basses latitudes.

Xu-Guang XI, biophysicien, (LPBA-laboratoire de pharmacologie et de biologie appliquée, LIA Quadruplex HELI, « Helicase-mediated G-quadruplex DNA unwinding and genome stability ») a souligné les avancées majeures réalisées dans l’analyse des mécanismes moléculaires enzymatiques et des interactions enzymes/acides nucléiques, grâce aux expertises et moyens très complémentaires des équipes françaises et chinoises.

Etienne Augé (vice-président Recherche d’UPSud et initiateur du LIA FCPPL, « France-China Particle Physics Laboratory ») a décrit l’origine de la collaboration et la dynamique créée depuis 2007 autour de plus de 200 chercheurs et de dizaines de projets pour aboutir à une communauté d’acteurs de premier rang mondial en physique des particules.

Devant ce panel de chercheurs engagés dans des domaines scientifiques très distincts, le Prof. Jinghai LI a souhaité finalement partager une réflexion sur de nouveaux principes et méthodes à mettre en œuvre pour aborder la complexité croissante de la connaissance scientifique, de sa transmission, insistant sur l’importance de l’interdisciplinarité dans la formation des étudiants.