Publié le 21 septembre 2015
Climat

Un outil de la lutte contre le changement climatique

Le réseau national Écosystèmes de l’infrastructure européenne de recherche ICOS, un outil scientifique phare de la lutte contre le changement climatique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) a été officiellement inauguré le 18 septembre 2015.

La France avec le CEA, l’INRA, le CNRS (CETP, IPSL , LMD, LSCE et l’ANDRA a été à l’origine de la construction de l’infrastructure ICOS dès 2008. Le lancement officiel de l’infrastructure au niveau européen (ERIC ICOS) avec 8 pays signataires, dont la France et 9 pays partenaires en attente d’intégration dans le dispositif a eu lieu le 18 septembre.

La France dispose d’un niveau d’excellence scientifique reconnu dans les domaines de l’observation et de modélisation couverts par ICOS. Elle a coordonné la phase de préparation et de construction de l’infrastructure. Elle héberge le centre européen Atmosphère à Saclay et une partie du centre européen Ecosystèmes à Bordeaux. Grâce notamment au Grand Emprunt national (Equipex et Infrastructure d’avenir), elle a construit le réseau national de stations Écosystèmes (18) et Atmosphériques (8) le plus important du réseau ICOS. Elle en porte aussi les extensions outre-mer (Guyane, La Réunion et Île d’Amsterdam) et constitue donc un contributeur majeur de ICOS. 

Le réseau européen ICOS comprend 95 stations de mesure en opération, dont 32 sur les écosystèmes continentaux : cultures, prairies, forêts, milieux humides. Les mesures automatisées sont transmises, traitées et contrôlées par trois centres thématiques en France, Italie et Norvège et distribuées en libre accès par un portail central de données (www.icos-cp.eu).

Les écosystèmes terrestres sont responsables de la séquestration de l’équivalent de plus d’un quart des gaz à effet de serre (GES) émis par l’homme dans l’atmosphère (5ème Rapport du GIEC).  Le maintien à terme de la séquestration de gaz à effet de serre par les écosystèmes terrestres est donc très incertain. Cette incertitude impose de mettre en place une observation précise du cycle des gaz à effet de serre dans l’environnement sur le long terme. L'infrastructure permet d'établir une information précise et vérifiable qui renseigne en temps réel sur l’évolution de l’environnement global, notamment celle du climat et des gaz à effet de serre atmosphériques. Il s’agit, par le suivi en continu des échanges de gaz à effet de serre avec l’atmosphère, de comprendre comment les écosystèmes répondent à cette évolution. 

Références :

  • Loubet B. et al. (22 auteurs) 2011. Carbon, nitrogen and greenhouse gases budgets over a four years crop rotation in northern France. Plant and Soil, Juin 2011, Volume 343, Issue 1-2, pp 109-137
  • Pellerin S., Bamière L., Angers D., Béline F., Benoît M., Butault J.P., Chenu C., Colnenne-David C., De Cara S., Delama N., Doreau M., Dupraz P., Faverdin P., Garcia-Launay F., Hassouna M., Hénault C.euffroy M.H., Klumpp K., Metay A., Moran D., Recous S., Samson E., Savini I., Pardon L., 2013. Quelle contribution de l’agriculture française à la réduction des émissions de gaz à effet de serre ? Potentiel d’atténuation et coût de dix actions techniques. Synthèse du rapport d’étude, INRA, 92p.
  • GICC. 5ème rapport du GIEC. 2013. http://www.ipcc.ch/report/ar5/wg1/
  • IPCC, 2014: Summary for Policymakers, In: Climate Change 2014, Mitigation of Climate Change. Contribution of Working Group III to the Fifth Assessment Report of the Intergovernmental Panel on Climate Change [Edenhofer, O., R. Pichs-Madruga, Y. Sokona, E. Farahani, S. Kadner, K. Seyboth, A. Adler, I. Baum, S. Brunner, P. Eickemeier, B. Kriemann, J. Savolainen, S. Schl.mer, C. von Stechow,T. Zwickel and J.C. Minx (eds.)]. Cambridge University Press.
  • Ciais P. et Vesala T. 2013. ICOS Stakeholder Handbook. 136p.
  • MacFarling Meure C., Etheridge D., Trudinger C., et al. 2006. Law Dome CO2 , CH4 and N2 O ice core records extended to 2000 years BP . GEOPHYSICAL RESEARCH LETTERS, Vol. 33, Issue: 14, Article Number: L14810, Published: JUL 21 2006
  • Watson, A. J., Metzl, N., Schuster, U. 2011. Monitoring and interpreting the ocean uptake of atmospheric CO2. Philosophical Transactions of the Royal Society A-Mathematical Physical and Engineering Sciences. Volume: 369 Issue: 1943 pp 1997-2008

Source : http://presse.inra.fr/Ressources/Communiques-de-presse/Inauguration-ICOS