Publié le 9 février 2018
Master

Le spécialiste en génie des procédés est en prise directe avec certains grands défis tels que l’utilisation optimale des matières premières, la recherche d’efficience, la limitation des impacts environnementaux, la maîtrise de l’énergie…


Martine Decloux, responsable de cette Mention, nous présente cette formation :

Pourriez-vous nous présenter votre formation en quelques mots ?

Le génie des procédés et bioprocédés peut se définir comme l'art de transformer des matières premières en produits finis plus élaborés, grâce à une succession d'opérations s’appuyant sur des principes physiques, chimiques, enzymatiques ou microbiologiques.

Le spécialiste en génie des procédés est donc en prise directe avec certains grands défis tels que l’utilisation optimale des matières premières, la recherche d’efficience, la limitation des impacts environnementaux, la maîtrise de l’énergie…

La formation conduit à des métiers en lien avec la production industrielle (fabriquer un nouveau produit, accroitre les performances), l’ingénierie (concevoir une usine, une ligne de fabrication, perfectionner un process), le conseil, les études, la recherche et/ou le développement (développer de nouveaux équipements, de nouveaux systèmes de contrôle, de nouveaux procédés…) , dans les domaines de l’industrie agro-alimentaire, des biotechnologies (parcours PBA), de l’environnement et de l’énergie (parcours PEE). Elle peut également conduire à une poursuite d’études en doctorat.

De manière générale, comment se déroule le master ?

Le Master Génie des Procédés et Bioprocédés est organisé sur 2 ans. La première année, le M1 est commune à tous les étudiants avec une formation solide en génie des procédés suivie d’un stage de 2 à 5 mois. La seconde année comprend une petite partie commune suivie d’un parcours orienté sur la mise en œuvre de produits biologiques (le parcours Procédés Biotechnologies, Aliments) ou plus tourné vers l’énergie et l’environnement (le parcours Procédés Energie, Environnement). Les deux parcours sont suivis d’un stage de 6 mois.

L’année de M2 est organisée en 2 semestres. Au semestre 3, 6 modules d’enseignement théoriques, pratiques et de simulation communs aux deux parcours (17 ECTS), 6 modules d’enseignement théoriques et pratiques spécifiques à chaque parcours (13 ECTS). Au semestre 4, 3 modules d’enseignement théoriques, pratiques spécifiques à chaque parcours (6 ECTS) et un stage en industrie ou en laboratoire de 6 mois(24 ECTS). Un accompagnement personnalisé à la recherche de stage et d’emploi est également proposé.

Quelles sont les principales qualités requises pour ce Master  "génie des procédés"?

Rigueur, connaissances techniques et scientifiques, goût pour comprendre les mécanismes de transformation chimique ou biologique, les transferts de matière, les transferts thermiques, le pilotage et l’asservissement des systèmes…, goût pour la simulation et/ou la modélisation, goût pour l’analyse de données, la rédaction de rapports techniques et scientifiques, la communication orale (notamment en anglais)

Esprit d’invention, sens de l’organisation, aptitude à animer et à coordonner une équipe, aptitude à collaborer (autres services de l’entreprise, fournisseurs…), aptitude au dialogue

Quel conseil donneriez -vous aux étudiants pour réussir leur année ?

Travailler régulièrement, participer activement aux nombreux ateliers (travaux pratiques, simulations), interagir fortement avec l’équipe pédagogique…
 

Pour aller plus loin

Voir les masters de la mention "Génie des procédés et bioprocédés"