Publié le 28 mars 2018
Egalité - Diversité - Handicap

Le 5 avril, le colloque Handiversité organisé par l’Université Paris-Saclay à EDF Lab Paris-Saclay présentera des innovations techniques et pédagogiques dans le domaine du handicap. Sa spécificité : il rassemble des scientifiques et des acteurs de l’université Paris-Saclay, des associations et des entreprises.

Le handicap est considéré comme une contrainte, notamment par les directions des ressources humaines. Pourtant, c’est une formidable source d’innovation, comme le montrera le troisième colloque Handiversité organisé par l’Université Paris-Saclay le 5 avril prochain à Palaiseau. Il réunira des chercheurs, des grandes entreprises et des PME, ainsi que des associations et des collectivités.

« Une trentaine de projets seront présentés par des chercheurs et des start-up, et même par des étudiants », indique Hélène Maynard, chercheuse en informatique, et l’une des organisatrices de cet événement. C’est la première fois que nous accueillons des particuliers et des petites associations, c’est la preuve que le colloque remplit son rôle d’agrégateur. »

Chercher les bonnes idées

Il y en a pour tous les goûts : des thèses sur des thèmes liés au handicap, des innovations techniques, des projets pédagogiques, etc. Par exemple, un projet porté par trois chercheurs du laboratoire d’informatique (Limsi) à Orsay vise à transcrire automatiquement la langue des signes en texte écrit, en se basant sur des vidéos. L’entreprise Auticonsult travaille à faire embaucher des autistes comme consultants. Des étudiants de l’IUT d’Orsay développent un projet de commande de fauteuils roulants par tablette. EDF, qui accueille le colloque, présentera ses actions pour aider les personnes en situation de handicap à faire de la voile… les projets sont bien trop nombreux pour tous les présenter, et tous passionnants !

Pour Sylvain Chevallier, qui co-organise ce colloque, « c’est l’occasion d’aller chercher des bonnes idées, utiles aux personnes handicapées mais pas seulement. Gyrolift, par exemple, un dispositif permettant de se déplacer aussi bien assis que debout, a d’abord été conçu pour le handicap. Mais on s’aperçoit qu’il sert aussi à tous ceux qui passent constamment de la position assisse à la position debout. Aujourd’hui, nous devons changer le processus d’innovation : il faut, dès le début, concevoir des objets adaptés à tous, ou du moins faciles à adapter. »

Projets communs

Au-delà de la présentation de projets, le but de ce colloque est de créer des rencontres entre des personnes venant de mondes différents. Il est rare que des associations, des chercheurs, des étudiants, des entreprises et même des particuliers aient l’occasion de s’informer et d’échanger sur un même thème. Le colloque Handiversité se veut un tremplin vers des collaborations. Par exemple Nokia collabore avec Paris-Saclay et une association sur des formations à l’accessibilité numérique à destination de tous.

Les personnes en situation de handicap sont parties prenantes. Elles portent plusieurs projets, par exemple sur la formation de futurs enseignants sachant adapter leurs cours aux handicaps. Plusieurs projets visent d’ailleurs à mieux les intégrer : l’Association des paralysés de France finance une thèse sur la participation des personnes handicapées dans les processus d’innovation, et la start-up Lowpital, portée par une étudiante en thèse, a pour but de rapprocher les spécialistes du handicap avec les personnes handicapées. Parce que l’innovation sur le handicap ne peut pas se passer des principaux intéressés.

 

Colloque Handiversité 2018 "Le handicap, un vecteur pour l'innovation"

En 2018, la 3ème édition du colloque Handiversité approfondit la question du handicap en abordant le volet de l'innovation pour l’autonomie. L'événement est structuré autour de présentations, d'échanges d'expérience et de démonstrations des technologies innovantes développés à Paris-Saclay.

La journée est gratuite et ouverte à tous. 

Informations et inscriptions