Publié le 4 mars 2015
Recherche
Cantor Digitalis

Le 20 février dernier à Atlanta, Cantor Digitalis -un synthétiseur de voix chantées contrôlé en temps réel par le geste manuel- a remporté le 1er prix du Margaret Guthman Musical Competition. Ce concours prestigieux récompense chaque année les meilleures innovations technologiques en matière musicale.

Cantor Digitalis est issu des recherches sur le contrôle gestuel de la voix de synthèse initiées en 2005 au LIMSI (Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur) par Christophe d’Alessandro, directeur de recherches CNRS au LIMSI au sein de l’équipe « Audio et Acoustique », Olivier Perrotin, doctorant au sein de cette équipe, Boris Doval, maître de conférences à l'UPMC au sein de l’équipe « Lutheries – Acoustique – Musique » à l’institut Jean le Rond d'Alembert, Lionel Feugère, chercheur post-doctorant à l'UPMC au sein de la même équipe de l’IJLRA.

Ce synthétiseur de voix chantées se présente sous la forme d’une tablette graphique et offre une grande variété de voix, du quatuor vocal classique aux couleurs extrêmes de voix d’enfants, rauques, etc. L’instrument fait l’objet de démonstrations régulières notamment au sein du Chorus Digitalis, le premier choeur au monde composé de voix de synthèse, ainsi que lors de manifestations culturelles (Fête de la Science, CURIOSITas...).

La Margaret Guthman Musical Instruments Competition est un événement annuel récompensant les meilleures idées en matière de conception, réalisation et utilisation de nouveaux instruments musicaux. Une vingtaine d’instruments sont invités à Georgia Tech pendant deux jours, pour la demi-finale puis la finale, sous forme de concert public. Un jury de professionnels de la musique, de l’industrie du disque et de la recherche musicale prime les trois meilleurs instruments.

Pour en savoir plus :