Publié le 12 juillet 2017
Formation

L’entraînement des sportifs a longtemps été empirique. Aujourd’hui, c’est une science, qui nécessite de connaître parfaitement la physiologie et la psychologie humaines.

Former des entraîneurs avec un vrai socle de connaissances fondamentales : tel est l’un des objectifs du master STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) de l’Université Paris-Saclay, qui s’intéresse aussi aux aspects moins compétitifs comme l’activité physique et le bien-être. Il prépare aussi à l’agrégation externe d’éducation physique et sportive (EPS), et au doctorat.

En master 1, les étudiants se forment, dans un tronc commun, à :

  • la physiologie et la neurophysiologie
  • la psychologie
  • la biomécanique
  • la technologie au service du mouvement
  • l’instrumentation et la mesure
  • les normes de sécurité.

En master 2, ils choisissent entre trois masters. L’un est orienté sur la physiologie de l’exercice, et vise essentiellement à former des entraîneurs. Le second cherche à comprendre la performance sportive par une approche pluridisciplinaire, et débouche principalement sur la recherche. Enfin, le troisième prépare à l’agrégation.

Tous les étudiants de master 2 effectuent un stage.

Outre les métiers cités ci-dessus, ces masters permettent de travailler dans les entreprises liées au sport ou aux technologies sportives.

Pour aller plus loin