Publié le 1 mars 2019
Recherche

A l’occasion du Sidaction 2019, le Laboratoire de Pharmacologie et de Biologie Appliquée (LBPA - CNRS, ENS Paris-Saclay), organise le 28 mars 2019 en partenariat avec l’École normale supérieure Paris-Saclay et le soutien de l’Université Paris-Saclay, la 3ème édition de la "Recherche au Service de la Prévention" (journée RSP).Une journée consacrée à la lutte contre le SIDA.

C'est une journée de rencontre et d'échanges autour de la thématique VIH/Sida animés par des experts reconnus dans leur domaine pour faire le point sur les recherches actuellement menés sur le VIH, qu’il s’agisse de Recherche fondamentale, Cliniques, Sociétales ou Préventive.

Pour cette 3ème édition, Madame Françoise BARRE-SINOUSSI, prix Nobel de médecine 2008, co-découvreuse du virus du SIDA et présidente de l’association Sidaction, interviendra sur  le thème : “VIH/Sida, les défis du 21ème siècle”

S'informer c'est se protéger !

En 2017, le VIH c'est 1 contamination toutes les 17 secondes, soit 5000 nouvelles infections par jour. Dans le monde, près de 37 millions de personnes vivent avec le VIH dont  59 % sont sous traitement antirétroviral.1,8 millions de personnes ont été nouvellement infectées, et 1 séropositif sur 4 ignore qu'il est porteur du virus. En France il y a eut 6000 nouvelle infections dont 14% chez les moins de 25 ans et 22% chez les plus de 50 ans.

Le SIDA est perçu aujourd'hui comme une "pathologie chronique ", il est passé du statut de "menace" à "risque acceptable". Ce qui a pour conséquence le recul des comportements préventifs, et par conséquent un contrôle difficile de l'épidémie. La prévention reste aujourd'hui le moyen le plus efficace pour lutter contre cette pandémie.

Cet événement est gratuit et ouvert à tous sur inscription obligatoire. C'est l’occasion de venir à la rencontre d'acteurs engagés dans la lutte contre le SIDA et de découvrir leurs travaux, mais également de récolter des fonds au bénéfice de l’association Sidaction « ensemble contre le Sida ».

Nous vous donnons rendez vous le jeudi 28 mars 2019

à L’École normale supérieure Paris-Saclay (à Cachan) pour en savoir plus !

La recherche sur le VIH au LBPA

Des chercheurs s’engagent chaque jour dans la lutte contre le Sida pour comprendre le fonctionnement du virus, trouver des traitements, des vaccins, des moyens de préventions efficaces… C’est le cas du LBPA !

En effet, depuis 1987, « la thématique rétrovirus » est omniprésente au sein du laboratoire, initialement introduite par son Directeur, le Professeur Claude PAOLETTI afin d'étudier trois étapes essentielles au cycle rétroviral : la pénétration, la transcription inverse et l'intégration. Elle a été davantage axée sur l'étude de l'intégrase dans les années 90 sous la direction du Professeur Christian AUCLAIR. Puis le laboratoire s'est ensuite spécialisé dans l'étude pharmacologique des composés anti-intégrase avec notamment la mise au point de tests d'intégration in vitro avec l'arrivée du Docteur Jean-François MOUSCADET .

Aujourd’hui, la recherche sur le VIH-1 se poursuit avec entre autres, le Dr. Olivier DELELIS, Directeur de Recherche au CNRS, et le Dr. Clémence RICHETTA, Maître de Conférences à l'ENS Paris-Saclay qui travaillent sur les problématiques de résistance aux anti-intégrase ; les Docteurs Philippe FOSSE et Olivier MAUFFRET, Directeurs de Recherche au CNRS qui étudient la protéine de nucléocapside du VIH-1 (NCp7).

 

Inscription

Programme et informations

Contact