Publié le 10 septembre 2018
Recherche

Quel est le sens de la démission de Nicolas Hulot, si on la considère au miroir des sciences de gestion ? C’est la question instruite par Nathalie Fabbe-Costes dans l’interview qui suit. Un propos qui fait suite à l’article « Contribution des sciences de gestion aux politiques publiques – L’exemple de la “stratégie logistique nationale” » qu’elle a publié avec Laurent Livolsi dans la Revue Française de Gestion, fin 2016 (numéro spécial consacré au thème de l’impact de la recherche en gestion, n° 261).

Une interview à visionner idéalement après avoir réécouté l’intégralité de l’entretien accordé par Nicolas Hulot à France Inter. En forme d’appel aux chercheurs pour qu’ils s’interrogent davantage sur leurs propres responsabilités et capacités.

L’entretien avec Nathalie Fabbe-Costes conduit à une conviction : les chercheurs qui le voudraient peuvent et doivent désormais se servir de ces nouvelles formes de productions que sont, par exemple, des entretiens vidéo.

D’abord, parce que de telles vidéos librement accessibles sont autant de terrains voire d’objets de recherche, qui restent trop peu exploités et explorés aujourd’hui.

Ensuite, parce que les contenus multimédias sont aussi de potentiels outils nouveaux dont les chercheurs peuvent se servir pour faire (enfin…) entendre d’autres voies et voix dans le débat public.

Enfin, parce qu’il est tout simplement des situations de gestion qui ne peuvent s’offrir le luxe du rythme de sénateur de l’accumulation patiente de quelques micro-connaissances scientifiques nouvelles, à l’heure où les effets de la technoscience sont partout palpables.

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme », nous le savons au moins depuis Rabelais. Peut-être plus que jamais, à l’heure où la planète est déjà devenue étuve.

L’interview de Nathalie Fabbe-Costes

Présentation de Nathalie Fabbe-Costes

Ingénieur civil de l’École Nationale des Ponts et Chaussées (1984), Docteur nouveau régime ès Sciences Économiques (1989), habilitée à la Direction des recherches en Sciences de Gestion (1992), agrégée des Universités en Sciences de Gestion (1993), Nathalie Fabbe-Costes est professeur à l’Université d’Aix Marseille où elle dirige le laboratoire CRET-LOG (Centre de Recherche sur le Transport et la Logistique). Elle a présidé le concours national d’agrégation de l’enseignement supérieur de sciences de gestion 2016-2017.The Conversation

Jean-Philippe Denis, Professeur de gestion, Université Paris Sud – Université Paris-Saclay

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.