Publié le 12 décembre 2017
Recherche
Jean Jouzel en 2010 @Siren-Com via Wikipedia - CC-BY-SA-3.0

Le 5 décembre 2017, l’assemblée plénière de l’Académie des sciences a élu dix-huit nouveaux membres, dont Jean Jouzel.

Jean Jouzel est directeur de recherche émérite CNRS au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LCSE, CEA/CNRS/UVSQ). Il vient d'être élu à l'Académie des Sciences, dans la section des sciences de l'Univers. Docteur de l'Université Paris-Sud, il a effectué sa thèse au sein du CEA Paris-Saclay (à l'époque, CEA Saclay) dans lequel il fera une grande partie de sa carrière. Climatologue et glaciologue, il étudie l'évolution du climat.

Depuis 1994, le chercheur est ainsi expert pour le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) de l'ONU, dont il devient vice-président en 2002. De 2001 à 2008, il dirige également l'Institut Pierre-Simon-Laplace dont fait partie le LSCE.

Jean Jouzel a reçu les plus hautes distinctions scientifiques. En 2002, il obtient la médaille d'or du CNRS, conjointement avec Claude Lorius (CNRS) : les deux scientifiques sont les premiers à avoir mis en évidence le lien entre la concentration atmosphérique en gaz à effet de serre et l'évolution du climat. En 2007, Jean Jouzel est co-lauréat du prix Nobel de la Paix au titre du GIEC. Entre autres prix et récompenses, l'expert du climat a aussi reçu le prix Vetlesen en 2012, une récompense souvent considérée comme le prix Nobel des Sciences de la Terre et de l'Univers, pour avoir construit l'enregistrement climatique le plus long jamais obtenu à partir de carottes de glaces.

Le 5 décembre 2017, il rejoint ainsi l'Académie des Sciences qui compte aujourd’hui 273 membres, 126 associés étrangers et 81 correspondants.

En savoir plus :