Publié le 22 septembre 2017
Recherche
JDSE 2017 ©UPSaclay

Après le succès de l’édition de l’an dernier, la deuxième Junior Conference on Data Science and Engineering a rassemblé de jeunes chercheurs pour deux jours de conférences et rencontres au LAL, à Orsay.

 

« C’est une conférence par et pour les jeunes chercheurs », explique Flora Jay, chercheuse au Laboratoire de Recherche en Informatique (LRI) et co-présidente* de la conférence JDSE 2017. Encore rare en France, ce format de « Junior Conference » permet aux étudiants en master et thèse de prendre part à toutes les instances (comités, organisation locale, etc.) et à toutes les étapes, de l’organisation à l’animation, en passant bien sûr par les exposés et conférences.

Un format convoité

Organisée en partenariat avec les labex Digicosme et Mathématique Hadamard, les départements STIC et Science de la Vie de l’Université Paris-Saclay et le Paris-Saclay Center for Data Science, cette conférence d’un genre nouveau a permis d’aborder toutes les thématiques de la science des données, via des conférences, posters ou démonstrations. Elle fut aussi retransmise en direct sur internet

« C’est un format qui n’existe pas encore à Berlin », s’enthousiasme Ulf Leser, chercheur à la Humboldt-Universität zu Berlin, venu inaugurer la Junior Conference le jeudi 14 septembre 2017. A la tête du programme « Knowledge Management in Bioinformatics » de l’université allemande, il a choisi de souligner l’importance pour les “data scientists” de travailler main dans la main avec les chercheurs du domaine de recherche dans lequel les outils développés seront utilisés. La salle comble est conquise. Impressionné par la qualité des interventions qui se succèdent après son discours, lui-même repart avec l’envie de créer une “Junior Conference” dans son institution !

Des rencontres dans la bonne humeur

Venu présenter les travaux du groupe R&D de Google, le Google Brain de Zürich, Olivier Bousquet est du même avis : « c’est un très bon concept, qui permet aussi aux professeurs présents de repérer des étudiants avec qui travailler ». Pour la plupart de ces étudiants, c’est aussi leur toute première conférence. Un « baptême du feu » entre eux, « sans pression ».

Pour permettre les rencontres et rendre l’expérience encore plus sympathique, les organisateurs ont même mis en place un jeu. Tous les jeunes chercheurs ont rempli un questionnaire en s’inscrivant. Ils sont assemblés, selon leurs réponses, en groupes homogènes identifiés par une couleur (une pastille sur leur badge). Le but : découvrir, en discutant, quels critères ont été utilisés pour former les groupes, c’est-à-dire quels sont les points communs d’un groupe et ce qui le différencie des autres. Ce peut-être le nombre de continents visités, les préférences culinaires ou le type d’ordinateur possédé… Un principe simple mais efficace : les discussions s’engagent aisément !

Les différents groupes se sont retrouvés à la fin de la Junior Conference pour une visite commune du Microsoft Technology Center à Paris, visite également entièrement organisée par les jeunes chercheurs pour leurs collègues.

* avec Sarah Cohen-Boulakia, également chercheuse au LRI.

Sur 43 articles soumis, 13 ont été retenus pour des interventions orales, 22 pour des posters, 2 pour des “short talks” et enfin 3 démonstrations ont pu être proposées. Le prix du meilleur poster a été remis à Rafael Pinot, de l’Institut LIST (CEA Paris-Saclay) pour ses travaux sur le “Nodes clustering in a graph under differential privacy constraints”. Le prix du meilleur article ex-aequo est venu saluer les interventions de Ismael Lehmadri (CMAP, École polytechnique, “Community recovery in stochastic block models using semi-definite programming”, co-autheur : Youssouf Emin, École polytechnique) et Mathurin Massias (Inria Saclay, LTCI, Télécom ParisTech, “From safe screening rules to working sets for faster Lasso-type solvers”). Un prix coup de coeur du jury a également été attribué à Margaux Brégère (EDF R&D) pour ses “Bandit algorithms for power consumption control”

 

En savoir plus :