Publié le 26 septembre 2017
Recherche
©CEA Paris-Saclay

Avec un montant total de 4 millions d’euros, huit projets portés par les membres de l’Université Paris-Saclay sont financés par la région Île-de-France dans le cadre des projets SÉSAME.

Une belle réussite. Grâce à leurs projets innovants, les membres de l’Université Paris-Saclay ont remporté la moitié des financements mis en place par la région Île-de-France pour le programme SÉSAME.

Ce programme de soutien vise les projets de recherche portés par des équipes franciliennes qui nécessitent un investissement matériel important. Ouvert aux centres de recherche comme aux entreprises, l’appel à projets SÉSAME a ainsi pour ambition de « stimuler l'interdisciplinarité et le développement de programmes de recherche entre équipes de disciplines scientifiques différentes », tout en permettant « le développement de dispositifs de recherche ambitieux ». Avec un budget de 6 millions d’euros pour l’appel générique et de 2 millions d’euros pour l’appel « Santé » en 2017, la région entend « renforcer l’attractivité et la place des équipes franciliennes sur la scène internationale ».

Voici les 8 projets SÉSAME portés par des membres de l’Université Paris-Saclay :

ATOMA (Analyse et Observations du Micromètre à l'Angström)

Le projet d’équipement concerne l’acquisition d’un microscope électronique en transmission (MET) qui doit s'insérer dans un dispositif expérimental reconnu et déjà présent sur le territoire de l’Université Paris-Saclay. Cet instrument permettra une imagerie depuis l’échelle du micromètre jusqu'à l’échelle sub-nanométrique (inférieure à 0.000000001 m) et servira à différentes communautés scientifiques : chimie, chimie-physique, science des matériaux, chimie-biologie, pharmacie-médecine, mécanique, physique, astronomie, etc.

Membres UPSaclay : CentraleSupélec, ENS Paris-Saclay, Université Paris-Sud

Deep imaging: a three-photon imaging facility for deep cortical imaging in monkeys and mice

L’objectif de ce projet est de construire un dispositif de microscopie à trois photons au sein de NeuroSpin. Ce dispositif permettra une imagerie optique profonde du cerveau de la souris, ainsi qu’une imagerie classique du cerveau de singes en éveil (ce qui n’a jamais encore été fait). Ces observations seront un moyen unique de comparer directement le codage neuronal des fonctions cognitives chez les rongeurs et primates. Grâce à ce nouvel instrument qui visualise des populations complètes de neurones, les chercheurs pourront comprendre comment ces neurones nous permettent de percevoir et d’interagir avec le monde qui nous entoure.

Membres UPSaclay : CEA Paris-Saclay, CNRS, École polytechnique, INSERM

SACLAY-IA

Ce projet vise à rendre accessibles un ensemble de ressources matérielles (espaces d’échange et de stockage, nœuds de calculs) et de logiciels bien adaptés aux besoins spécifiques des algorithmes d’intelligence artificielle (parallélisation) et munis d’accélérateurs graphiques (GPU). L’équipement se compose :

  • d’une plateforme de recherche amont (Lab-IA), adaptable et évolutive. Elle pourra notamment être utilisée pour la participation à des challenges internationaux, l’organisation de hackathons, ou de cours dans les formations d’informatique de l’Université Paris-Saclay ;
  • d’une plateforme de transfert technologique (Factory-IA) largement ouverte aux industriels. Elle offrira des solutions d’IA performantes et des services stabilisés (stockage, accès sécurisé aux données, environnements logiciels).

Membres UPSaclay : CEA Paris-Saclay, CNRS, Télécom ParisTech, Télécom SudParis, Université Paris-Sud

IPHI neutrons

Cet équipement sera un démonstrateur de la production et de l’utilisation de neutrons pour la recherche académique et les besoins industriels. Il permettra de scruter la structure de la matière à des échelles allant de l’angström (0.1 nm) au micromètre et d’étudier la dynamique de processus physiques sur des échelles d’énergie variées. Le projet ouvre la voie à la construction de sources de neutrons à base d’accélérateurs pouvant remplacer les réacteurs de recherche.

Membres UPSaclay : CEA Paris-Saclay, CNRS

Nanomasqueur

Au sein du Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies (C2N), ce projet vise l’acquisition d'un masqueur électronique pour la communauté scientifique et industrielle du territoire de l’Université Paris-Saclay. Cet outil permettra l’utilisation d’une lithographie électronique de dernière génération : cette technique, une des plus courantes et des plus performantes pour la réalisation de nanostructures, a des applications dans de nombreux domaines de physique, chimie et biologie.

Membres UPSaclay : CNRS, Université Paris-Sud

NMRUPSAY

Ce projet vise à développer un centre de résonance magnétique nucléaire (RMN) pour la chimie et la biologie structurales et analytiques à Paris-Sud. Il s’agira d’équiper les deux spectromètres de RMN d’une plateforme déjà existante de nouvelles consoles optimisées pour étudier la réactivité chimique (catalyse) ainsi que les mécanismes du vivant et les modes d’action de substances actives, en vue en particulier de leur optimisation pour la conception de nouveaux médicaments.

Membres UPSaclay : CEA Paris-Saclay, CNRS, ENS Paris-Saclay, Inra, INSERM, UPSud, UVSQ

Terra Incognita

Ce projet s’inscrit dans un projet plus ambitieux du LabEx P2IO, « Charting Terra Incognita of Exotic Nuclei », dont l’objectif est de déterminer, avec une précision inégalée, les quantités fondamentales (masse, rayon, durée de vie, etc.) de noyaux atomiques exotiques. Phase préparatoire d’une installation nationale au Ganil-SPIRAL2, ce projet nécessite le développement d’instruments, notamment pour effectuer des mesures de masse originales et novatrices.

Membres UPSaclay : CEA Paris-Saclay, CNRS, École polytechnique, Université Paris-Sud

MSProt-UPSaclay

Ce projet vise à disposer d’un parc analytique performant composé de spectromètres de masse de pointe complémentaires à l’échelle du territoire de l'Université Paris-Saclay. Ces outils apporteront un soutien analytique  aux projets de recherche compétitifs des équipes des membres reconnues pour leurs recherches sur les processus normaux et pathologiques du vivant, et en particulier pour leurs études des aspects fonctionnels, cellulaires, structuraux, diagnostiques ou thérapeutiques des protéines et des peptides.

Membres UPSaclay : AgroParisTech, CEA Paris-Saclay, CNRS, Inra, INSERM, Université Paris-Sud

Pour aller plus loin : voir aussi les projets DIM (Domaine d'Intérêt Majeur) financés par la région Île-de-France