Publié le 28 octobre 2019
Europe

Cette seconde édition des ErasmusDays de l’Université Paris-Saclay destinée à former les enseignants-chercheurs sur les opportunités de financement Erasmus+ a été marquée par une reconnaissance des instances européennes.

L'objectif, cette année, était de permettre aux enseignants-chercheurs de disposer d'une véritable formation Erasmus+ afin de favoriser le dépôt de projets en 2020 et de poursuivre notre travail d'information sur l'Université européenne EUGLOH

Ces deux éléments ont été repérés et appréciés par l'Agence Erasmus+ France / Education & Formation. Ainsi, le 9 octobre l’Université Paris-Saclay a été invitée à participer au lancement national des ErasmusDays à la représentation de la Commission européenne à Paris. Le lendemain, nous étions également présents  au Parlement européen pour présenter notre événement. Ces invitations témoignent de la reconnaissance du travail de fond effectué sur le programme Erasmus+ conjointement avec EUGLOH.

Présentation des opportunités ERASMUS+

87 personnes ont ainsi assisté à notre événement et ont pu découvrir les nombreuses opportunités offertes par le programme. Mathilde Bégrand, Responsable promotion enseignement supérieur à l'Agence Erasmus+ France / Education  & Formation, a présenté les opportunités Erasmus+ et les nouveautés de l'appel à projet 2020. Patrick Jacob, Vice-doyen en charge des relations internationales à la Faculté de droit et de Sciences Politiques de  l'Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines a mis en lumière,  dans son discours inaugural, la plus-value de la mobilité étudiante et son apport pour la formation des étudiants. Il a aussi souligné les impacts en termes de partenariat avec les établissements d'enseignement supérieur européen. Il a notamment démontré que les activités Erasmus+ pouvaient permettre de construire des partenariats pertinents pour les activités de recherche. 

La Mobilité des personnels : élément clé pour l'internationalisation des établissements supérieurs 

Dans l'atelier 1, des personnels (enseignants-chercheurs et administratifs) des établissements membres de l'Université Paris-Saclay ont présenté leurs expériences de mobilité. Cet atelier modéré par Cristina Maniu, Professeur à CentraleSupélec, a marqué par son dynamisme et a atteint l'objectif de susciter l'envie de départ. Ces expériences Erasmus+ ont notamment permis de nouer des partenariats utiles pour les activités de formation et de recherche. Elles ont aussi encouragé les personnels à s'impliquer davantage dans les actions internationales de leur établissement. 

Opportunités pédagogiques du programme 

L'atelier 2 sur les opportunités pédagogiques du programme Erasmus+ modéré par Mme Ledoux, Coordinatrice du Master Monabiphot de l'ENS Paris-Saclay, a permis de présenter le "Partenariat stratégique" et le programme d'excellence "Erasmus Mundus Joint Master Degree". Harald Schraeder, Directeur des relations internationales de l'Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) a partagé son expérience de montage de projet de coopération en prenant appui sur le partenariat stratégique 3IPEP coordonné par l'UVSQ. Stéphanie Baumberger, coordinatrice du nouveau Erasmus Mundus Joint Master Degree Bioceb à AgroParisTech, a présenté son expérience de montage de projet avec Marine Godaux, Responsable du pôle Europe à AgroParisTech. L'assistance était ravie car elle a pu avoir accès à des informations concrètes pour monter de tels projets. 

Opportunités internationales du programme

L'atelier 3 consacré aux opportunités internationales du programme Erasmus+, animé par Pascale Vareille, Responsable internationale à l'IUT de Cachan de l'Université Paris-Sud, a permis de comprendre l'intérêt et les rouages de la Mobilité internationale de crédits ( MIC - Mobilité entrante et sortante avec les pays Hors Union européenne). Trois porteurs de projets se sont ainsi succédés pour présenter leurs collaborations internationales : Marc Zolver (CentraleSupélec), Alain Sarkissian et Mustapha Meftah (UVSQ) et Sergey Barsuk (UPSud). Messieurs Cherfaoui et Bonnin, enseignants-chercheurs à l'UVSQ et évaluateurs de projets MIC,  ont complété ces apports en présentant les critères d'une bonne évaluation. Enfin, Mathilde Bégrand de l'Agence a présenté le programme "Renforcement des capacités" : programme favorisant la modernisation des établissements d'enseignement supérieur des pays partenaires (Pays Hors Union européenne). Elle a notamment insisté sur la complémentarité entre un projet MIC et un projet "Renforcement des capacités". 

EUGLOH et ERASMUS+

La dernière partie de l'après-midi a été consacrée à la Table Ronde EUGLOH. Sandrine Lacombe, Vice-Présidente Relations Internationales de l'Université Paris-Sud et coordinatrice d'EUGLOH, a présenté les actions prévues pour augmenter la mobilité dans le cadre de l'Alliance. Julia Tepel, Manager de projet, a indiqué que les actions d'EUGLOH s'organiseront en coordination avec les financement Erasmus+. José Castro Lopes, Vice-Président Santé étudiante à l'Université de Porto, a exposé l'intérêt de ce projet pour la faculté de médecine à Porto. Cette alliance européenne constitue donc un atout pour développer la mobilité et former un véritable campus européen. 

Sylvie Retailleau, Présidente de l'Université Paris-Saclay, a conclu ce bel événement en insistant sur l'importance du programme Erasmus+ et de l'Alliance EUGLOH pour l'internationalisation de notré établissement. 

Les enseignants-chercheurs ont poursuivi leurs discussions au cours du cocktail de fin d'événement. Assurément de nouveaux projets verront le jour en 2020 ! 

Evolution du programme 

Erasmus s'impose désormais comme le programme clé pour la coopération internationale et la citoyenneté européenne. La nouvelle équipe de la Commission européenne, qui entrera en fonction le 1er  décembre prochain, supporte plus que jamais son évolution en plaidant pour un doublement voir un triplement du budget dans le cadre de la nouvelle programmation 2021 - 2027 (C'est ce qu'indique la lettre de mission de Mariya Gabriel, future commissaire à l'innovation et à la jeunesse). 

 


Photo de couverture : Samuel Costantin, Chargé des activités européennes présentant les ErasmusDays de l'Université Paris-Saclay au Parlement européen