Publié le 26 juillet 2018
Europe

Des chercheurs venus de toute l'Europe discutent entrepreneuriat à l'Université Paris-Saclay. L'atelier organisé par l'Université Paris-Saclay en collaboration avec Marie Curie Alumni Association s’est révélé d’un intérêt précieux pour les chercheurs souhaitant monter leur start-up.

Murat Guness, chercheur à l'Institut de Chimie Moléculaire et des Matérieaux d'Orsay (ICMMO), membre de l’association MCAA  et initiateur de l’événement,  a lancé les discussions en rappelant les défis que représentent le rapprochement des académiques et des industriels. Egalement fondateur d’une start-up, il souhaitait partager le potentiel de l’Université Paris-Saclay en la matière.

Des intervenants de haut niveau se sont ainsi succédés tout au long de cet événement  pour partager leur expérience et conseiller au mieux les membres de l’assistance. Guillaume Garreta, Directeur du développement international de l'Université Paris-Saclay, a mis en valeur, dans sa présentation de l’Université, le travail  du service Europe en faveur des actions Marie Curie.

Intervention de Guillaume Garreta, Directeur du développement international de l'Université Paris-Saclay

Dans son discours inaugural, le Professeur Martin Rottman a partagé son expérience de création d'entreprise avec l’assemblée en présentant son projet de transfert technologique "Nasoflore". Il a ainsi exposé son projet de développement d'une microflore nasale de sa création à la commercialisation et a souligné le rôle de soutien de la SATT Paris-Saclay. Enfin, la  matinée s'est terminée par une table ronde animée par Philippe Masson, Président de l'association Ile-de-Science Paris-Saclay et réunissant des académiques et industriels (CEA, Fablabs, Université Paris-Sud, Nokia, TE-OX, Thalès). Ils ont débattu du défi que représente la rencontre entre le business et la recherche.

Les sessions parallèles de l’après-midi ont permis aux participants de bénéficier d’une information concrète et plurielle sur les différents parcours de création d’entreprises. En fin de soirée, l’assemblée a pu découvrir les opportunités de création d’entreprises offertes par Israël et  la Turquie.  

Intervention de Jessica Péricaud, Chef de Projet Relation Entreprises - Laboratoires, SATT Paris-Saclay

Le lendemain matin, le potentiel d’innovation de l’Université Paris-Saclay a été présenté  par la Directrice de l’innovation de l’Université Paris-Saclay, Tania Di Gioia. Les questions de propriété intellectuelle présentées conjointement par Karim Tadrist, Directeur des affaires juridiques de l'Université Paris-Saclay et Inna Dimova, Consultante, ont également été très appréciées.

Au total, 80 personnes ont participé à l’événement. Elles se sont  montrées très intéressées par les différentes interventions. Les temps de pause ont permis d’échanger les points de vue et les cartes de visite. Près de la moitié des participants étaient membres de l’association MCAA et venaient de différents pays européens. Les échanges ont donc été riches et multiculturels. Certains projets de collaboration sont en discussion. Une jeune chercheuse pensait notamment demander une bourse Marie Curie pour monter un projet de recherche dans un laboratoire de l’Université Paris-Saclay.

Moment d'échange durant la pause café  - Photo© M.LECOMPT

Cette collaboration avec MCAA a donc été un succès. Le service Europe de l’Université Paris-Saclay  va étendre ce partenariat  afin de favoriser la rencontre européenne des chercheurs et l’élaboration de nouveaux projets de coopération transnationale.

L'équipe d'organisation de l'événement. De Gauche à droite : Samuel Costantin, Chargée des activités européennes, Université Paris-Saclay - Eugenia Shadlova, Chargée de projets européens, Université Paris-Sud - Fanny Soares, Chargée de développement de projets européens, Université Paris-Saclay - Murat Guness, Chercheur à l'ICMMO et secrétaire de MCAA

Pour en savoir plus :       

Site de l'événement "Driving Solutions for Science in Business"

Site de MCAA