Publié le 29 novembre 2017
Egalité - Diversité - Handicap

Dans le cadre du dispositif de la Cordée de la Réussite de l'Université Paris-Saclay, 96 étudiant.e.s vont bénéficier d'une formation afin qu'il puissent devenir tuteur.trice.s et accompagner ainsi les collégien.ne.s et lycéen.ne.s qui participeront aux prochaines Cordées de la réussite.

S’engager pour l’égalité des chances

Le dispositif « Les cordées de la réussite » a pour objet d’introduire une plus grande équité sociale dans l’accès aux formations d’excellence. Il favorise l’accès à l’enseignement supérieur de jeunes qui en raison de leur origine sociale ou territoriale brident leur ambition scolaire ou ne disposent pas de toutes les « clés » pour s’engager avec succès dans une formation longue.

En 2016-2017, 1200 élèves ont bénéficié de la cordée de l'Université Paris-Saclay. En 2017-2018, environ 1800 élèves pourront participer au dispositif, grâce aux tuteur.trice.s. qui seront formés en 2017 !

Au programme

Ateliers, conférences, présentation du dispositif : la journée de formation se veut aussi un moment d'échanges et de rencontres.

Détail des ateliers :

Aborder l'actualité et les "sujets qui fâchent" : Politique, sexe, religion, discrimination…. Comment en parler dans vos ateliers en créant la réflexion sans créer de conflits ? Comment se positionner face aux différents points de vue de vos tutoré·e·s ? Comment permettre à chacun de trouver sa place dans le débat face à des thématiques d’actualité parfois brûlantes ?

Développer l’ambition – comment accompagner un·e tutoré·e dans son orientation ? L’orientation, un véritable enjeu pour les tutoré.e.s et donc pour les tuteurs·trices ! Comment aider les tutoré·e·s à s’informer sur les différents parcours vers l’enseignement supérieur, créer le déclic et leur donner les clés d’une orientation réussie ?

Développer l’ambition - stéréotypes, autocensure, pressions de l’environnement social & familial : problématiques spécifiques aux jeunes filles ? Les jeunes femmes sont plus diplômées que les hommes (F : 50% H : 40 %). Or, il n’y a que 30% de femmes diplômées d’un titre d’ingénieur et, après leur sortie de Master, elles s’insèrent plus difficilement dans la vie professionnelle que leurs collègues masculins. Comment les aider concrètement à surmonter ces barrières ?

Tips pour le tutorat individuel et collectif (tout en prenant en compte les individualités) : retours d’expérience, meilleures pratiques, « petits trucs » qui fonctionnent.

La journée se terminera sur un temps d'échanges entre les tuteurs lors d'un moment convivial.