L’Institut d’études de droit public a été créé au sein de la faculté Jean-Monnet en 1996, et dirigé, jusqu’à son départ en retraite, par François Julien-Laferrière.

Centre de droit public, il a accueilli dès sa création le Centre de recherches et d’études sur les droits de l’homme et le droit humanitaire (CREDHO), créé et dirigé par Paul Tavernier. Historiquement, la vocation de l’IEDP est donc celle d’un centre de droit public, interne mais également européen et international.

Au fil des années, et au gré des recrutements, l’IEDP a accentué la spécialisation de droit public interne aux côtés du CREDHO qui s’est, quant à lui, spécialisé dans le champ européen des droits de l’homme. Le CREDHO est désormais l’un des centres de référence notamment en ce qui concerne la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme.

A compter de 2005, la dimension internationale générale est redevenue l’un des axes de recherche. C’est la raison pour laquelle, l’unité est désormais organisée autour de deux pôles, l'un consacré à l'étude du droit public interne, l'autre à celle du droit international et européen (comprenant bien entendu le CREDHO).

Sa politique scientifique s’organise autour de thèmes communs qui se déclinent au sein de chaque pôle (tels que ceux de la gouvernance ou de l'environnement) ce qui n’interdit pas à chacun de développer des thématiques qui lui sont propres.

 

 



Contact

Mme POIRAT Florence