Event date : 6 July 2017
Université Paris Nanterre (200 avenue de la République 920001 Nanterre Cedex, salle Bâtiment B)
Doctorats

Influence d’activations spatiales et motrices de polarités combinées sur le fonctionnement cognitif : Effet de la synchronie-asynchronie temporelle et spatiale sur des combinatoires cognitives de nature mathématique

Thèse présentée et soutenue publiquement le 6 juillet 2017 en vue de l’obtention du grade de Docteur en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives de l’Université de Paris Nanterre sous la direction de M. Vincent Dru (Université Paris Nanterre)

Membres du jury :

M. Thierry Meyer, PU, Université Paris Nanterre - Président
M. Vincent Dru, PU, Université Paris Nanterre - Directeur
Mme Patricia Rulence-Pâques, MCF-HDR, Université du Littoral Côte d’Opale - Rapporteure
M. Etienne Mullet, DE, École Pratique des Hautes Études - Rapporteur
M. Felix Neto, PU, Université de Porto (Portugal) - Examinateur

Résumé :
De nombreuses études ont montré qu’une activation d'indices moteurs (mouvement d’approche ou de retrait ; Cretenet et Dru 2004) ou spatiaux (verticale ou horizontale ; Casasanto, 2009) était de nature à influencer un jugement ou des réponses finales. Dans le cadre des théories de la cognition incarnée, ce travail examine l’effet de l’activation synchrone ou asynchrone de ces indices comme étant révélatrice de processus cognitifs. Dans cette perspective, nos travaux, présentés sous la forme de deux articles, ont pour objectif d’analyser l’effet de ces activations, impliquant la théorie de la correspondance de polarité (Proctor et Cho, 2006), sur la résolution d’opérations arithmétiques, comme l’expression d’une combinatoire cognitive particulière. De plus, cette thèse supporte l’idée qu’une analogie entre la PCE et ces résultats peut être faite. En effet, le coeur de notre travail consiste défendre l’idée que quels que soient les indices conceptuels (motivationnel ou émotionnel) activés, de mêmes effets sont observés, traduisant la mise en jeu d’un même système de codage de
polarités. Lors de l’activation d’indices de polarité (motivationnelle ou émotionnelle), un phénomène de compatibilité s’opère influençant le raisonnement mathématique. Nous proposons d'étudier l'effet d’un mouvement moteur (effectué) ou spatial (perçu) combinant deux dimensions spatiales (latérale et verticale) simultanément ou non sur la performance numérique. L’objectif est d’analyser l’influence de conditions de congruence ou de non congruence sur la résolution d’opérations arithmétiques. L’idée est de montrer qu’une activation synchrone d’indices moteurs ou spatiaux influencerait une combinatoire cognitive telle que la multiplication (Article 1) ; tandis qu’une activation asynchrone d’indices spatiaux influencerait une combinatoire cognitive telle que l’addition (Article 2).
Ces travaux démontrent pour la première fois comment des combinatoires perceptives ou motrices déterminent des combinatoires cognitives.
Mots-clés : perception spatiale, comportements moteurs, combinatoire cognitive, cognition, multiplication- addition

Abstract :
Several studies have shown that an activation of motors (approach-avoidance behaviors, Cretenet & Dru 2004) or spatial cues (vertical or horizontal, Casasanto, 2009) is likely to influence the affective judgment or the final responses. In regards of the theories of embodiment, this studies examine the effect of combined (synchronous or asynchronous) motor and spatial cues on mathematical reasoning as revealing cognitive processes. In this perspective, our work, presented in two articles, with the aim to analyze the effect of these activations, involving the theory of polarity correspondence (Proctor & Cho, 2006), on the resolution of arithmetic operations, as the expression of a particular cognitive functioning. Furthermore, this thesis supports the idea that this operation has some analogy with the polarity correspondence effect (PCE). Indeed, our work supports the idea that whatever the activated conceptual cues are (motivational or emotional), the same effects are observed - a similar system is activated, coded as polarities which might be indicative of the PCE. When the activation of polarity indices (motivational or emotional), a phenomenon of compatibility occurs that also influences mathematical reasoning. We investigate the effect of a motor (performed) or spatial (perceived) movement combining two spatial dimensions (laterality and verticality) simultaneously or not on numerical performance. The objective is to investigate the influence of congruence or noncongruence conditions on the resolution of arithmetic operations. When a synchronous activation of peripheral cues (motor or spatial) is activated, we would observed an effect on mathematical reasoning, such as multiplication (Article 1); while when an asynchronous activation, deferred in time and space, of spatial cues would influence a mathematical reasonning, such as addition (Article 2). For the first time, studies demonstrate how a particular combination of perceptual or motor activations reveals some correspondent cognitive mechanism.
Keywords: spatial perception, motor behaviors, cognitive combination, cognition, multiplication- addition